"EMPOWERMENT" DES FEMMES

La situation des femmes dans le Tamil Nadu : où en est-on ?

marchande de fleurs
marchande de fleurs

pliage tissus
pliage tissus

préparation terreau
préparation terreau

marchande de fleurs
marchande de fleurs

1/6

Encore très conservatrice, la société tamoule rencontre des problématiques sociales qui affectent négativement le quotidien des populations. De nombreux tabous sont encore ancrés, notamment la question du sida, le rôle de la femme dans la société, les mariages arrangés, les relations incestueuses, l’analphabétisme, etc. Le statut de la femme dans la société tamoule se définit par rapport aux hommes : elles ne sont que mères, filles ou femmes de. Elles doivent prendre en charge l’intégralité de leur famille, s’occupant de toutes les tâches ménagères.

En termes d’indépendance financière, les femmes n’ont pas les mêmes opportunités que les hommes. Elles sont moins éduquées, dépendent du revenu de leurs maris et sont contraintes de leur prêter main forte dans leur activité agricole, sans en tirer aucune reconnaissance sociale. Ce manque d’autonomie financière les place de facto dans une situation extrêmement difficile si leur mari abandonne la famille, décède ou qu’un conflit éclate avec la belle-famille.

L’approche d’OFI pour promouvoir l’ « empowerment » des femmes

unnamed.jpg

Il est impossible de changer les mentalités d’une société entière en un claquement de doigts. C’est pourquoi, OFI et ses partenaires sur le terrain, dans un souci de promouvoir le rôle social et économique de la femme dans la société indienne, donnent aux femmes les outils nécessaires pour accéder à plus de ressources grâce à une formation professionnelle. Les femmes peuvent ainsi acquérir une certaine autonomie vis-à-vis du mari et du foyer, ce qui leur confère un tout autre statut social. Elles peuvent ainsi prendre part aux décisions du foyer et s’affirmer au sein de leur communauté.

 

Donner un pouvoir économique aux femmes pour améliorer leur position sociale dans la société tamoule.

 

Pour ce faire, OFI privilégie est la création et formation de groupes d’entraide ou Self Help Groups (SHG). 12000 groupes ont ainsi été créés.

LES PROJETS EN COURS

OFI-SEVAI : Des femmes pleines de ressources

Situé sur la côte Est du Tamil Nadu, au bord de l’Océan Indien, ce projet offre aux femmes des villages ruraux et isolés des opportunités de s’émanciper à travers deux programmes :

  • un programme de formations professionnelles en informatique, en couture et d'aide soignante. Elles permettent aux jeunes femmes de suivre ensuite des stages professionnels, améliorent leur employabilité sur le marché du travail et elles peuvent s’émanciper financièrement,

  • un programme de formation de 100 groupes d’entraide de femmes (Self Help Groups) visant à créer de l’activité économique dans la région. Il s’agit de regrouper 12 à 20 femmes vivant sous le seuil de pauvreté afin qu’elles aient accès à des microcrédits gouvernementaux à taux très faible leur permettant de lancer une activité économique. Dans le cadre de ce programme, de nombreuses formations sont dispensées, à la fois sur des compétences nécessaires pour diriger une activité économique (comptabilité, management, formations professionnelles, etc) et sur le développement personnel (sensibilisation au rôle de la femme dans la société, à l’hygiène et à la santé, etc).

Grâce à ce projet, les femmes acquièrent des connaissances et compétences leur permettant de travailler et de tirer de ce travail une reconnaissance sociale. Elles peuvent soit lancer leur propre activité grâce aux SHG, soit trouver un emploi.

OFI-SEVAI : Un pouvoir pour demain

Le projet a pour objectif de favoriser l’empowerment des femmes par la création de 100 nouveaux groupes de SHG dans la région de Trichy. Il vise à fournir aux femmes  marginalisées les outils nécessaires à leur émancipation sociale et leur indépendance économique. Au travers des femmes, ce projet à pour objectif de promouvoir la sécurité alimentaire par une agriculture raisonnée.

 

Pour soutenir ces programmes, OFI finance la rénovation de quatre centres de formation.

Quelques réalisations passées

OFI- SEVAI

Benjamine Oberoi, vice-présidente d’OFI et notre partenaire local SEVAI, ont encouragé la création de plus de 11 000 Self-Help Groups (groupes d’entraide). 150 000 foyers ont pu ainsi dépasser le seuil de pauvreté.

 

OFI a participé à la fédération de plus de 4 050 groupes d’entraide (SHG) avec SEVAI et GRAMIUM et au financement de 68 formations professionnelles. Ce sont en tout près de 64 410 femmes que nos projets ont impactées.

Quels impacts ont nos projets sur les femmes?

65% des bénéficiaires ont réussi à augmenter et stabiliser leurs revenus.

 

Les dépenses dédiées à l’éducation ont augmenté de 125%, celles de nourriture de 80% et celles de santé de 40%.

 

98% des membres des SHG ont désormais un réel impact sur les problèmes sociaux de la communauté permettant la réduction de l’alcoolisme, l’amélioration de la gestion des déchets et de l’hygiène dans les villages.

women empowerment inde

Ils ont été convaincus par nos actions en faveur des femmes

 

OFI a remporté le Raja Women Award 2018 dans la catégorie « Education et Action Sociale »

Depuis 2013, le Raja Women’s Award récompense des organisations en France et dans le monde pour des actions ayant un impact concret et durable au bénéfice des femmes. La fondation Raja Danièle-Marcovici encourage leur autonomisation et l’amélioration de leurs conditions de vie. Elle soutient des projets dans la lutte contre les violences et la défense des droits des femmes, l’éducation et l’action sociale, la formation et l’insertion professionnelle, la protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques.

 

Cela fait maintenant 15 ans qu’OFI soutient des projets en faveur de l’autonomisation et de l’indépendance économique des femmes en zones rurales dans le Tamil Nadu. Benjamine Oberoi, vice-présidente d’OFI et notre partenaire local SEVAI, ont encouragé la création de plus de 11 000 Self-Help Groups (groupes d’entraide). 150 000 foyers ont pu ainsi dépasser le seuil de pauvreté.

 

Pour cela, toute l’équipe OFI est honorée et fière d’avoir reçu ce prix de la part de la fondation Raja Danièle-Marcovici. Cette récompense nous motive à continuer nos projets et à élargir notre champ d’action.

 

Ce prix, c’est aussi le vôtre. Sans vous, ces projets n’auraient jamais vu le jour. Merci pour votre soutien. De petits pas peuvent faire toute la différence et c’est formidable de pouvoir faire les bons pas ensemble !

 

Découvrez la vidéo présentant les finalistes de la catégorie « Education et Action Sociale » du Raja Women Award 2018